Home | Jersey histoire

JERSEY HISTOIRE


HISTORIQUE CANADIEN DE LA JERSEY

C'est en 1868, dans la province de Québec, que s'installèrent les premières vaches Jerseys. Les services de l'association Jersey américaine sont alors utilisés pour l'enregistrement des animaux et autres services connexes. L'association canadienne Jersey s'établit en 1901 et ce n'est qu'en 1905 qu'elle débute les enregistrements dans son propre livre généalogique.

Le dernier siècle s'est avéré à la fois une période de croissance, d'expansion et de recul pour la race. La commercialisation du lait provenant uniquement de vaches Jerseys, initiée dans les années 50 et 60, suscite un nouvel intérêt dans la race Jersey. La mise en commun du lait introduite dans les années 60 a imposé une période de déclin qui occasionne la perte de marchés spécialisés pour le lait. Malgré cette période, plusieurs propriétaires de vaches Jerseys ont maintenu leur intérêt dans la race et ont gardé des sujets rentables. Dans les années 80, une emphase est placée sur une productivité améliorée et c'est ainsi que se manifeste un intérêt renouvelé pour la race. Une production élevée, jumelée aux paiements en fonction des composantes crée un surcroît de demandes pour la race Jersey. Au cours des deux dernières décennies, des records de haute production et de prix de vente se sont multipliés et se maintiennent de façon régulière. Les Jerseys du Canada ont toujours été en grande demande. La race est versatile et peut très bien s’adapter aux différents besoins, aux différents environnements. Au cours des dernières années, il y eu a un regain d’enthousiasme pour les Jerseys au Canada, dus aux changements du paiements du lait pour favoriser le gras, ainsi que pour plusieurs autres avantages économiques spécifiques à cette race.

Jersey Canada a récemment vu croître dramatiquement le nombre de nouveaux membres de l’association et une augmentation substantielle de troupeaux laitiers canadiens possédant au moins une Jersey. Le nombre de membres est à son plus haut niveau depuis la fin des années 1960 et le nombre d’enregistrements est également à la hausse. Ceci est sans doute dû en partie à l’augmentation du nombre de Jerseys faisant partie de programmes de transferts d’embryons.

HISTORIQUE DE LA RACE

La race Jersey est originaire de l'île britannique « Jersey », que l'on retrouve parmi un groupe d'îles de la Manche, près des côtes françaises de la région de Normandie. L'île Jersey s'étend sur quarante-cinq mille milles carrés. Elle est renommée pour ses attraits touristiques et son centre bancaire. L’agriculture est réputée pour ses pommes de terre Jersey Royal qui ont un goût remarquable et bien sûr pour la vache Jersey. Il y a soixante ans, on retrouvait sur l'île Jersey plus de 1000 entreprises laitières traditionnelles constituées de vaches Jerseys. Aujourd'hui, une trentaine de fermes laitières ultramodernes ont remplacé les petites fermes d'antan.

En ce qui concerne la fondation de la race, la théorie la plus courante démontre que la vache de l'Île Jersey tire ses origines du continent africain. Cela expliquerait la raison pour laquelle la race Jersey fait preuve d'une grande tolérance à la chaleur et aux conditions humides.  Pendant plus de 200 ans, l’importation de tout bovin vivant, semence ou embryon était restreinte sur l’Île Jersey. Ceci est probablement la raison pour laquelle la race est restée fidèle à la race type.  En juillet 2008, l’embargo sur l’importation de semence a été levé pour l’Île Jersey.

Sur l'île, les Jerseys devaient être aptes à convertir les fourrages avec efficacité, puisqu'aucun autre ingrédient ne pouvait être ajouté à leur diète. Les producteurs de l'Île accordaient beaucoup d'importance aux composantes solides du lait. Au fil du temps, cette sélection rigoureuse a mené à la création d'une vache avec des niveaux supérieurs en matière grasse par rapport à d'autres races laitières d'aujourd'hui.

L'Île Jersey était la source principale mondiale de génétique Jersey pendant les six premières décennies du 20e siècle. C'est ainsi que les vaches de l'Île Jersey utilisées comme sujets souches ont développé la race Jersey partout au monde. C'est surtout en Nouvelle- Zélande, en Australie, au Danemark, aux États-Unis, en Afrique du Sud, en Grande Bretagne et au Canada qu'elle établit sa réputation. Plus récemment, ces pays sont devenus à leur tour exportateurs de sujets Jerseys en Afrique Centrale et du Sud, dans plusieurs pays de l'Amérique du Sud soit, le Brésil, le Guatemala, l'Argentine, le Pérou, l'Uruguay, la Colombie, le Venezuela et le Costa Rica. Le Mexique est aussi devenu un pays importateur et éleveur de cette race. La race Jersey prend de l'ampleur en France, au Japon, en Allemagne, en Italie, en Suisse, aux Pays-bas et au Kenya.

jersey-bw

CHRONOLOGIE DE L’HISTOIRE

1901

Incorporation le 11 juin 1901 sous le nom de Canadian Jersey Cattle Breeders Association - les Jerseys nés au Canada étaient enregistrés auprès de l’American Jersey Cattle Association

1905

Établissement du livre généalogique Jersey canadien

1945

1e édition de la publication de L’Éleveur de Jersey canadien

1950

Bureau situé à Toronto, Ontario

1955

Mise du pied du concours Tout Canadien

1969

Mise sur pied du prix Maître Éleveur

1973

Bureau déménage sur l’avenue Waterloo, Guelph, ON

1988

Changement du nom pour Jersey Cattle Association of Canada

1990

Bureau déménage sur l’avenue Speedvale, Guelph, ON (emplacement actuel)

1994

Changement du nom pour Jersey Canada

1999

Le système d’enregistrement est rapatrié au bureau avec un logiciel à la fine pointe possédant l’enregistrement/inscription électronique

2012

Nouveau site internet pour Jersey Canada

2014

L’étude ‘Analyse économique des races laitières’ (U de G)

2015

L’Éleveur de Jerseys canadien célèbre son 70e anniversaire

2016

Record pour le nombre de Jerseys enregistrés que availt été établi en 1967 et moins 33,6% transferts sur 2015

2017

Launch of modernized logo and graphic tradeshow booth – registrations highest since 1965 and memberships highest since 1962