Jean Marc Pellerin, conseiller national de Jersey Canada, prend sa retraite

À la fin de cette année, Jean Marc Pellerin, conseiller national, prendra sa retraite.  Jean Marc est dans ce role avec Jersey Canada depuis 2006 et avant il était classificateur national pour 10 ans avec le conseil multi-race de classification.

Jean Marc a été une précieuse partie de l’équipe Jersey Canada. Dans ces années avec Jersey Canada, Il support les élèveurs dans l’agrandissement de leur troupeau et aider autres à transitioner aux Jerseys. L’incroyable croissance de la race Jersey au Québec, 39% de 2010 à 2020, est en grande partie due au travail acharné de Jean Marc. La passion qu’il a pour l’industrie laitière a été partagée d’un océan à l’autre. Jersey Canada apprécie vraiment son temps, ses nombreuses années d’engagement envers Jersey Canada et en tant que champion de la race Jersey.

Dans ses propres mots: “J’ai bien aimé aider les gens qui commence avec la race Jersey et aider la race à avancer”

Nous lui souhaitons nos meilleurs vœux, ainsi qu’à son épouse, ses filles et ses quatre petits-enfants.

Meilleurs vœux de collègues et d’éleveurs à travers le pays:

Krista Cressman, directrice: « En arrivant à mon nouveau poste de directrice générale chez Jersey Canada, Jean Marc a été une excellente ressource pour moi. Sa volonté de partager son point de vue a été très utile. C’était un excellent guide quand j’ai visité le Québec et je pense que grâce à Jean Marc et à son amour pour la province, je suis moi aussi tombé amoureuse de ‘la belle province’! »

Phyllis Harrington, Jersey Canada : « Jean Marc aimait voir les autres réussir.  Il était fier de les aider à bien travailler et de ses relations avec eux. Les gens avaient confiance en ses conseils et en leur relation avec lui et la race Jersey. »

Kathryn Roxburgh, ancien directrice générale de Jersey Canada : « L’enthousiasme de Jean Marc pour la race Jersey a fait de lui un excellent ambassadeur pour Jersey Canada.  Il s’est assuré que tous ceux pour qui la race était nouvelle aient les outils et les conseils nécessaires pour partir du bon pied.  Ou au moins, avoir appris une nouvelle blague pour la journée. »

Russell Gammon, ancien directeur général de Jersey Canada : « Jean Marc a été une force incroyable pour la Race Jersey. Il a contacté des centaines de propriétaires potentiels de Jersey et a apporté des centaines d’enregistrements, de transferts et d’adhésions à Jersey Canada au cours de son long service au sein de l’association. Il a été en grande partie responsable de la grande croissance au cours des 10-15 dernières années de la race. Il est un trésor ! »

Guillaume Lemieux, Ferme Guimo: « Telle une matriarche 97 points multiple étoiles, l’heure de la retraite a maintenant sonnée après 16 ans de judicieux conseils à nos côtés. Il est toujours difficile de se séparer de quelqu’un qui a beaucoup d’impact sur le développement de notre élevage. Sache que ce que tu nous as permis d’établir comme philosophie d’élevage est ancré dans notre troupeau. Tu nous as transmis et aider à évoluer dans cette passion de l’élevage de la Jersey avec brio.  Nous sommes heureux que tu puisses maintenant prendre du temps pour toi et ta famille. Par contre, si tu décides d’occuper tes temps libres en mettant en ligne un blogue pour raconter tes blagues, il est sans doute que nous serons tes premiers abonnés. Nous espérons pouvoir boire un autre verre en ta compagnie bientôt, mais en attendant, merci pour tout. »

Patrick MacDougall, Les Fermes Reyla enr.:  « La capacité de Jean-Marc à transmettre ses connaissances sans effort et son amour de la race Jersey ne peut être écartée quant à son impact sur la croissance de la race Jersey au Canada. Je souhaite à JMP une bonne retraite et de nombreuses « jokes de mononcle » à venir. »

Adrian Haeni, Lone Pine Jerseys:   « J’étais toujours impressionné de la passion de Jean Marc pour son travail et de son attitude professionnelle envers celui-ci.  Jean Marc avait une façon naturelle de communiquer avec les gens et je pense que son grand sens de l’humour l’aidait souvent à casser la glace dans son travail.  J’avais toujours hâte à ses rapports de travail sur le terrain lors des assemblées générales annuelles de Jersey Canada car ils étaient toujours rafraîchissants, courts mais toujours remplis d’humour.  Ce que Jean Marc n’aimait pas étaient les taureaux à faible production car il avait l’impression qu’ils nuisaient à la race – et il ne se gênait pas vous vous dire ce qu’il en pensait.  Quelques fois, lorsqu’il a remarqué que nous avions utilisé de ces taureaux dans notre troupeau, il m’a lancé un regard qui disait clairement que j’aurais dû faire mieux.

À cause de Jean Marc, j’ai aussi acquis une meilleure appréciation pour le travail accompli par le classificateur.  Il m’a dit un jour que malheureusement, on se souvient d’un classificateur à cause d’une mauvaise note accordée à une vache et probablement pas pour les centaines qui ont été classifiées correctement.

Jean Marc a été bon pour la race Jersey au Canada et c’est beaucoup grâce à lui que la race Jersey a beaucoup avancé.  Il nous manquera! »

Doug Robinson : « Jean Marc a fait un bon travail avec les nouveaux éleveurs de Jerseys et était bon pour aider aux transferts et aux enregistrements. Tant comme conseiller sur le terrain et comme classificateur, il respectait vraiment la race Jersey. »

Retour haut de page